Millesimes Worlwide

Edition du 05/05/2020
 

Domaine Michel PRUNIER et Fille

Famille

Domaine Michel PRUNIER et Fille


C'est à Auxey-Duresses, situé à la jonction des grands vins blancs de Meursault et des grands vins rouges de Volnay et Pommard, que se trouve le Domaine Michel PRUNIER et Fille, sur plus de 12 hectares. Auxey-Duresses, Meursault, Bourgogne Aligoté, Bourgogne Chardonnay, Chorey-les-BeauneClos Margot pour les blancs, Volnay Caillerets, Pommard Les Vignots, Auxey-Duresses Clos du Val (le fleuron des Premiers Crus de l'appellation), Beaune Premier Cru Les Sizies, Côte de Beaune-Village, Chorey-Lès-Beaune, Bourgogne Hautes-Côtes de Beaune, Bourgogne Pinot Noir..., pour les rouges. En plus de cette gamme de vins, Michel PRUNIER, diplômé d'un BTA au Lycée Viticole d'Avize en Champagne, secondé par sa fille, Estelle, élabore lui-même un Crémant de Bourgogne issu d'un assemblage d'Aligoté, de Chardonnay et de Pinot Noir. Après une vinification traditionnelle avec des techniques nouvelles (thermo-régulation), une vendange non égrappée pour les Premiers Crus et à 50% pour les Villages et appellations régionales, l'élevage s'effectue pendant 18 mois en fûts, dont 1/4 en fûts neufs, pour les Premiers Crus, et 12 mois pour les Villages rouges et blancs, comme pour les appellations régionales. Estelle PRUNIER, a intégré l’exploitation et travaille avec son père. Si votre route passe un jour par la Bourgogne, n'hésitez pas à venir à Auxey-Duresses, Michel et Estelle PRUNIER vous recevront dans leurs caves sur rendez-vous.

   

Domaine Michel PRUNIER et Fille


18, route de Beaune
21190 Auxey-Duresses
Téléphone : 03 80 21 21 05

Email : domainemichelprunier-fille@wanadoo.fr




> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

MOYAT-JAURY-GUILBAUD


D'origine familiale et de père en filles, l'exploitation se situe au cœur de la côte des Bar. La famille Moyat-Jaury est à l'origine de la naissance du vignoble et naturellement, l'évolution se poursuit vers la création des cuvées dès l'arrivée de Laurent, d'où le nom composé de la marque Champagne Moyat-Jaury-Guilbaud. “L'élaboration des Champagnes suit une méthode inspirée des traditions champenoises, basée sur le respect de la qualité et offrant une grande expression aromatique. Nous réservons un accueil privilégié aux visiteurs dans un cadre typiquement champenois. Pour un agréable séjour, notre gîte héberge entre Seine et vignoble, les amoureux de la nature et du terroir.” “Résultat d’un taux d’ensoleillement élevé, des fortes chaleurs et d’une disponibilité en eau réduite durant toute la période estivale, la vendange 2019 présente une concentration des arômes exceptionnelle. Les cuvées en vente en 2020 : Tradition Brut et Tradition Demi-Sec composés de Pinot noir 78% et Chardonnay 22%, Blanc de Blancs Brut 100% Chardonnay, Rosé de saignée Brut 100% Pinot noir, Millésime 2013 Extra Brut 100% Pinot noir. Chaque cuvée affirme son identité ainsi toutes les suggestions sont à découvrir, à oser concernant les accords mets-vins.” Un accueil chaleureux par ce charmant couple qui nous propose ce Champagne Millésime 2013 Extra brut, 100% Pinot noir, qui révèle le terroir d’une manière authentique et singulière, un Champagne de couleur or clair, alliant finesse et structure, aux connotations de fleurs d’acacia, très équilibré, de bouche intense, riche et complexe. Le Champagne brut Tradition, 80% Pinot noir et 20% Chardonnay, est puissant et bouqueté, avec des senteurs délicates de poire et de noix, d’une nervosité en bouche certaine, mêle charpente et finesse, une cuvée d’une belle finale au palais, régulièrement une référence dans sa catégorie. Le Blanc de blancs, pur Chardonnay, est toujours très représentatif de son cépage, avec ces jolies senteurs d’agrumes frais, de robe jaune clair, complexe en bouche avec ces notes de petits fruits secs et de rose, très séduisant par sa structure d’arômes et sa mousse délicate, que l’on vous conseille aussi bien sur des petits pavés de lotte au fenouil qu’avec une meringue aux amandes et au café. Séduisant Tradition Demi-sec, Pinot noir et Chardonnay, il possède sa propre personnalité, au nez dominé par les petits fruits secs, tout en subtilité, d’une belle longueur, ample, de mousse intense. Joli rosé brut, 100% Pinot noir, médaille d’Or Lyon 2017, élaboré selon la méthode de macération pelliculaire dite “de saignée”, il a une couleur soutenue, au nez de framboise et de pruneau, alliant élégance et vinosité, finement acidulé, de mousse abondante, idéal, par exemple, avec un foie de veau à la vénitienne ou un clafoutis aux petits raisins. Vous aurez la possibilité de loger dans leur gîte pour profiter de votre visite en Champagne.

Claudie et Laurent Guilbaud
1, place Barré
10110 Polisot
Téléphone :03 25 38 79 18
Email : contact@champagne-moyat-jaury-guilbaud.com
Site personnel : www.champagne-moyat-jaury-guilbaud.com

CAVES de POUILLY-SUR-LOIRE


Cave de premier ordre qui vinifie 15% de la production, sur sols kimméridgiens coquillés principalement (terres blanches), d’argiles à silex (Saint-Andelain), de Portlandien et des terrasses alluviales en bord de Loire. Christophe Denoêl nous signale “mettre en vente au 1er trimestre 2020 les Pouilly fumé Moulins à Vent 2018, Tonelum 2016, puis 2017, Poirier fou 2017, La Marée 2017, puis 2018, et les Coteaux du Giennois 2017. Les vendanges 2019 ont bénéficié de conditions météorologiques particulièrement favorables, de températures élevées et d’une absence de précipitations, ce qui nous a permis une récolte quantitative normale et une qualité exceptionnelle des raisins, toutefois, la grillure (coup de soleil sur les raisins) et une sécheresse avérée ont affecté certaines aires du vignoble à silex et les marnes mais, à quinze jours des vendanges, de légères précipitations ont permis aux raisins d’achever leur maturation physiologique et aromatique. Selon sa situation sanitaire presque idéale, chaque parcelle a été vendangée selon sa maturité, la période de la collecte a été très longue du 13 Septembre au 9 Octobre. La sécheresse du printemps a concentré les sucres aussi le taux d’alcool moyen de notre récolte est, naturellement, de 13°. En l’absence de lessivage des raisins par la pluie, la flore des levures naturelles a été abondante et a facilité les fermentations naturelles. Ce millésime 2019 est riche, très équilibré malgré des degrés supérieurs à la moyenne, d’une bonne intensité aromatique (agrumes mûrs, fruits à chair blanche), il présente une vivacité que les conditions météo ne laissaient pas espérer.” Superbe Pouilly-Fumé Le Poirier Fou 2017, (présenté dans une belle bouteille) une cuvée parcellaire, qui mêle nervosité et gras, au nez envoûtant et persistant, marqué par ces notes de fleurs blanches. Egalement le Pouilly-Fumé La Mariée 2018, il est de bouche distinguée où dominent les fruits secs, de robe dorée, très savoureux en finale avec des accents d’agrumes mûrs. Très agréable aussi le Pouilly-Fumé La Baudière 2017, avec des arômes d’agrumes, un vin dense, distingué, puissant mais avec cette nervosité en bouche caractéristique, alliant charpente et finesse, d’une belle finale. Séduisant Pouilly-Fumé Tonelum 2017, complexe, un vin tout en harmonie, avec ces notes d’acacia et de pain grillé. Goûtez aussi leur Pouilly-sur-Loire Les Moulins à Vents 2018, de robe jaune clair, minéral, associant puissance et distinction, tout en arômes, de bouche mûre. Et enfin ce Coteaux Giennois “le Grand Quercus” tête de cuvée 2017, corsé, suave et sec à la fois, où s’entremêlent les fruits frais et les épices, de belle bouche ample et persistante.

Directeur : Christophe Denoël
Les Moulins-à-Vent - BP 9
58150 Pouilly-sur-Loire
Téléphone :03 86 39 10 99
Email : caves.pouilly.loire@wanadoo.fr
Site personnel : www.cavespouillysurloire.com

Château La MARZELLE


C’est en 1998 que la famille Sioen achète la propriété et s’emploie à lui redonner ses lettres de noblesse. La Marzelle s’étend sur un superbe terroir de graves, d’argiles et de sables: la Haute Terrasse de Saint-Emilion, qui a été formée, il y a 2 millions d’années au pléistocène inférieur par l’Isle qui coulait par ici jusqu’à la Dordogne. D’où l’explication des galets rubéfiés. Une orientation Bio a été prise depuis 1988, avec l’utilisation de cuivre, de soufre, de calcium et de tisanes. Superbe Saint-Émilion GCC 2016, un vin de couleur grenat intense, complexe au nez comme en bouche, distingué, aux connotations de cerise confite et d’humus, qui possède des tanins amples et denses, de garde, bien sûr. Le 2015, est un beau vin charnu, épicé, de bouche soyeuse, riche et corsée, un vin concentré, avec une jolie finale légèrement poivrée, de belle évolution. 



33330 Saint-Émilion
Téléphone :05 57 55 10 55
Email : info@lamarzelle.com
Site personnel : www.lamarzelle.com

DOMAINE DE L'AMAUVE


Une exploitation familiale de 12 ha. La famille est présente sur Séguret depuis la révolution Française et cultive la vigne depuis cette époque. Christian Vœux, œnologue de formation, est un homme de terrain qui a été maître de chai du Château Mont-Redon durant 25 ans. Il a repris ce vignoble en 2006 et a créé le Domaine de l’Amauve à la retraite de ses parents. Aujourd’hui, une cuvée de vin blanc et 4 cuvées de vin rouge sont élaborées au Domaine. Tout ici se fait en harmonie avec la nature et ce qu’elle offre dans le respect de l’environnement. La culture de la vigne y est traditionnelle avec travail du sol et limitation des traitements phytosanitaires selon les règles de l’agriculture raisonnée. La limitation du rendement est naturelle dans les vieilles vignes, toutefois, afin d’assurer une meilleure régularité, le vignoble est enherbé un rang sur deux. Dans les jeunes vignes, l’enherbement n’a pas un effet suffisant, aussi, la vendange en vert est pratiquée comme moyen de sélection des grappes et de contrôle du rendement. Belle gamme de vins, typés, on commence par ce CDR-Village Séguret rouge Laurances 2018, un vin complexe et chaleureux, intense et coloré, tout en arômes (framboise, réglisse...), de bouche charnue. “Pour ce millésime 2018, l'enherbement alterné du vignoble du domaine a permis le passage des appareils de traitement malgré que les sols soient détrempés. Tout en bouche, le CDR-Village Séguret blanc La Daurèle 2018, marqué par ses cépages Grenache blanc, Clairette, Viognier, Ugni blanc, tout en rondeur, finement bouqueté avec des notes de noisette et de bruyère, tout en charme, d’une grande richesse aromatique en finale, tout comme le CDR-Village Séguret rosé Le Rosé de Simone 2018, Grenache noir, Cinsault, Carignan, élevage de quelques mois sur lies, de belle teinte, aux notes de fruits frais, souple et vif à la fois, idéal sur des côtes de veau à la parmesane ou des goujonettes de soles. Et enfin l’IGP Vaucluse rouge La Vigne de Louis 2018, Syrah et Grenache noir, mêlant structure et rondeur, un vin coloré et charnu, avec des tanins fins et souples.

Christian Vœux
197, chemin du Jas
84110 Séguret
Téléphone :06 10 71 26 72
Email : contact@domainedelamauve.fr
Site : domainedelamauve
Site personnel : www.domainedelamauve.fr


> Nos dégustations de la semaine

Robert AMPEAU et Fils


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Dans la famille Ampeau, on est vigneron hors pair de père en fils. Ici, le vin est une affaire de passion et de grand art. Ils ne proposent que du vin à maturité, bon à être savouré, c'est dire à quel point le respect et la passion qu'ils portent à leurs Vins. Des Vins rouges envoûtants par leur suavité, volumineux et pleins en bouche, avec des tanins bien fondus, avec beaucoup de charme et qui développent une grande persistance aromatique. Les blancs évoluent parfaitement, très typés, intenses, classiques et très élégants.
?La Nature nous a gâtés en 2018, nous dit Michel Ampeau, année où la quantité et la qualité frisent l?excellence et nous promettent un grand millésime. Les ventes en 2019 concernent les 1997 et 1998.?
On ne peut qu?apprécier ce splendide Meursault Charmes 1996, marqué par son terroir, aux effluves de petits fruits frais et de pain grillé, d?une belle onctuosité, de bouche puissante, dense, tout en nuances, un vin alliant finesse et structure, à déboucher sur des cassolettes d'écrevisses et de girolles ou un poulet aux amandes. Superbe Meursault Premier Cru La Pièce Sous le Bois 1995, très typé, avec des arômes discrètement minéraux, un vin dense et équilibré, de bouche légèrement citronnée, pleine d?élégance, vraiment très agréable sur un flan de crevettes au persil ou une crème de cèpes aux langoustines, par exemple. Le Blagny La Pièce Sous le Bois rouge 1990, à la fois fin et corsé, a des notes très persistantes de mûre, de violette et d?épices, des tanins très veloutés, un vin tout en bouche, charmeur.
Excellent Savigny-lès-Beaune Lavières 1997, tout en élégance, très fruité, aux tanins très harmonieux mais bien fermes également, au nez complexe (cuir, framboise, mûre). Et il y a encore ce grand Pommard 1996, ample et dense, aux tanins amples, gras, très parfumé (fruits frais, sous-bois, d?épices...), splendide sur un faisan à la fricassée de champignons sauvages ou un lièvre à la broche.

Michel Ampeau
6, rue du Cromin
21190 Meursault
Tél. : 03 80 21 20 35
Email : michel.ampeau@wanadoo.fr
www.vinsdusiecle.com/ampeau


Paul FAHRER


Ce domaine familial constitué́ au fil du temps compte actuellement plus de 6 ha, repris par Jean-Yves Fahrer depuis 2009. La première mise en bouteille à la propriété́́ date de 1950, et les premières bouteilles de Crémant d?Alsace sont élaborées à partir de 1980. Le vignoble situé principalement autour d?Orschwiller, est constitué de vieilles vignes de plus de 25 ans, sur plus de 60%.
Nous avons beaucoup aimé son Pinot Noir 2017, barriques, où dominent le cassis, la groseille et la violette, de bouche dense et fruitée, très agréable sur un plat relevé comme un caneton froid aux agrumes ou un feuilleté au fromage et au bacon (9€).
Savoureux Riesling Les Aubépines 2017, avec cette fraîcheur florale doublée de nuances fruitées, aux senteurs de noisette et de rose, puissant, tout en finesse (6,40€), comme ce Riesling sec Vieilles vignes 2017, franc et fruité, aux senteurs de pomme et de fleurs blanches, avec des notes minérales en finale (6,50€).
On poursuit avec ce Crémant d?Alsace brut Pinot Gris, de belle couleur, frais et fleuri, très bien équilibré, tout en fruité, alliant rondeur et persistance au palais, de mousse abondante, très séduisant (7,80€).
Excellent Pinot Gris Les Frênes 2017, tout en subtilité d?arômes, un vin associant rondeur et nervosité, au nez de noisette et de poire, de bouche puissante (7,30€), tandis que cet autre Pinot Gris Les Châtaigniers 2017, où dominent les fruits frais et le tilleul, associe une élégance certaine à une rondeur en bouche séduisante, et s?apprécie par exemple, aussi bien avec des maquereaux marinés qu?avec une palette de porc fumée (8€).

Jean-Yves Fahrer
3, place de la Mairie
67600 Orschwiller
Tél. : 03 88 92 86 57
Email : vins@paulfahrer.fr
http://paulfahrer.fr


Château CERTAN de MAY de CERTAN


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. ?Nous cultivons en Terras Vitis, nous explique Jean-Luc Barreau, donc de façon très raisonnée et parcimonieuse, nous avons d?ailleurs beaucoup d?insectes dans le vignoble. Nous avons la volonté de préserver ce patrimoine et de le faire perdurer. Je suis très concerné par la culture bio, cela fait déjà 12 ans que nous sommes certifiés Terra Vitis avec un cahier des charges à respecter. Il faut parfois jongler et accepter de faire tomber quelques grains, l?exposition des vignes... plusieurs paramètres ont joué en notre faveur. Depuis 20 ans, nous avons tous les moyens pour mieux maîtriser nos vignes et il faut être raisonnable sur les rendements, c?est fondamental pour la qualité des Vins. Tout se joue avec l?équilibre par pied de vigne: dimension des grappes, vendanges vertes, état sanitaire, aération pour éviter les maladies... Il faut savoir prendre les bonnes décisions et réagir vite. Je travaille avec passion en pratiquant une politique volontariste de qualité. Pour moi, ce qui importe dans le vin, c?est le fruit, le bois booste un peu le vin mais c?est le fruit qui prime. Nous allons refaire le cuvier à Pomerol car je souhaite avoir l?infrastructure pour faire du parcellaire, j?ai fait faire des recherches sur le sous-sol (carottage de 1,5 m) de chaque parcelle de Certan de May par la Chambre d?Agriculture. C?est surprenant, il y a des graves tellement compactes que les racines ont du mal à descendre.
?Vendange 2018 : nous avons ramassé de très beaux raisins et cela après un printemps délicat qui aurait pu nous laisser présager autre chose, nous raconte Jean-Luc Barreau, nous avons fait une récolte tout à fait correcte, peut-être de quantité un peu moindre. Le vin est actuellement à l?élevage en barriques, il présente déjà une belle robe très sombre, on retrouve des arômes de fruits rouges, c?est un vin dense, suave, très moelleux avec des tanins fins. Je diminue l?impact de l?élevage en bois en réduisant le pourcentage de barriques neuves. Je ne souhaite pas que le bois masque les beaux arômes du vin. Je n?aime pas lorsque c?est trop boisé. En plus, on s?aperçoit qu?avec nos étés très chauds dans le Sud-Ouest, les tanins sont un peu brûlés, c?est un boisé naturel bien suffisant.
Le millésime 2017 sort sur le marché, nous venons de faire les assemblages, il est en cuves actuellement, nous le mettons en bouteilles début avril. Il est marqué par de délicieux arômes de fraise et de framboise. C?est un vin très délicat, beaucoup de chair en bouche, des tanins très soyeux, je suis vraiment très content du 2017 qui, pourtant au démarrage, fut un peu compliqué car nous avons eu 5 % du vignoble qui a gelé. Heureusement, avec la belle arrière-saison, nous avons fait une récolte normale.
Les travaux se poursuivent au Château Certan de May de Certan, j?ai un nouveau cuvier avec des cuves réfrigérées, j?ai d?ailleurs changé tout le matériel de réception, les deux chais à barriques sont terminés et la salle de dégustation aussi. Les travaux avec les petites entreprises locales s?achèveront début 2020. Ce qui fait que toute notre installation aura été rénovée en totalité. Nous nous adaptons au réchauffement climatique, ces cuves réfrigérées sont bien utiles, je peux descendre les températures des jus rapidement. En 2018, ce n?était pourtant pas la canicule, mais, toutefois, il y avait de grosses amplitudes entre le jour et la nuit. Nous commencions donc à vendanger tôt le matin, et, arrêtions dès 10 h car les températures commençaient à être élevées et il fallait préserver la récolte !?
En effet, voilà un formidable Pomerol 2016, remarquable, de couleur intense, au nez puissant et subtil à la fois, aux senteurs de fruits mûrs (cassis, griotte) et de truffe, un vin qui commence à peine à se fondre, d?excellente garde. Superbe 2015, au nez dominé par les fruits rouges à noyau et des notes de fumé, ample et volumineux, avec, en bouche, des connotations de cannelle et de petits fruits rouges macérés (fraise, myrtille), complexe et savoureux, de grande évolution. Le 2014, avec ces notes de fruits mûrs (cerise noire, myrtille), et de réglisse, est très structuré en bouche, puissant mais tout en élégance, parfumé au palais. ?En 2014, le vin présente des arômes de fruits croquants, une belle persistance aromatique. C?est un vin complexe, structuré, qu?il faudra attendre.? Le 2013, est réussi, plus léger, certes, de belle teinte rouge intense, au nez marqué par des arômes de mûre et de réglisse, un vin ample (plus de Cabernet), persistant en bouche. ?C?est un vin plaisir, d?une jolie couleur foncée, avec une belle fraîcheur aromatique. Je suis très satisfait de la qualité du 2013, un millésime de vigneron, il n?était pas facile, mais relever des défis, cela fait partie de notre métier !? Le 2012, se goûte particulièrement bien, d?un joli pourpre foncé, un vin solide, complexe et corsé, avec ces notes subtiles de cerise et de pruneau confits, typé. Le 2011, est fin, de très belle robe d?un grenat profond, aux arômes de fruits rouges avec des notes fumées subtiles, parfait sur une omelette aux truffes ou un sauté de veau et de rognon à la crème. Splendide 2010, d?une belle complexité aromatique fruité et élégant, bouche croquante, beaucoup de chair, un vin concentré en matière, aux tanins puissants et mûrs à la fois, très parfumé, dense et savoureux. Formidable 2009, à la fois puissant et velouté, concentré et parfumé, aux connotations typiques de mûre et de sous-bois, de belle structure, de couleur grenat intense, distingué, aux nuances de cerise confite et d?humus en finale, un vin d?un grand équilibre, de garde. Mêmes propriétaires que le Lussac-Saint-­Émilion Château Poitou.

Odette, Jean-Luc, Patrick, et Isabelle Barreau

33500 Pomerol
Tél. : 05 57 51 41 53
Email : chateau.certan-de-may@wanadoo.fr



> Les précédentes éditions

Edition du 28/04/2020
Edition du 21/04/2020
Edition du 14/04/2020
Edition du 07/04/2020
Edition du 31/03/2020
Edition du 24/03/2020
Edition du 17/03/2020
Edition du 10/03/2020
Edition du 03/03/2020
Edition du 25/02/2020
Edition du 18/02/2020
Edition du 11/02/2020
Edition du 04/02/2020
Edition du 28/01/2020
Edition du 21/01/2020
Edition du 14/01/2020
Edition du 07/01/2020
Edition du 31/12/2019
Edition du 24/12/2019
Edition du 17/12/2019
Edition du 10/12/2019
Edition du 03/12/2019
Edition du 26/11/2019
Edition du 19/11/2019
Edition du 12/11/2019
Edition du 05/11/2019
Edition du 29/10/2019
Edition du 22/10/2019
Edition du 15/10/2019
Edition du 08/10/2019
Edition du 01/10/2019
Edition du 24/09/2019
Edition du 17/09/2019
Edition du 10/09/2019
Edition du 03/09/2019
Edition du 27/08/2019
Edition du 20/08/2019
Edition du 13/08/2019
Edition du 06/08/2019
Edition du 30/07/2019
Edition du 23/07/2019
Edition du 16/07/2019
Edition du 09/07/2019
Edition du 02/07/2019
Edition du 25/06/2019
Edition du 18/06/2019
Edition du 11/06/2019
Edition du 04/06/2019
Edition du 28/05/2019
Edition du 21/05/2019
Edition du 14/05/2019
Edition du 07/05/2019
Edition du 30/04/2019
Edition du 23/04/2019
Edition du 16/04/2019
Edition du 09/04/2019
Edition du 02/04/2019
Edition du 26/03/2019
Edition du 19/03/2019
Edition du 12/03/2019
Edition du 05/03/2019
Edition du 26/02/2019
Edition du 19/02/2019
Edition du 12/02/2019
Edition du 05/02/2019
Edition du 29/01/2019
Edition du 22/01/2019
Edition du 15/01/2019
Edition du 08/01/2019
Edition du 01/01/2019
Edition du 25/12/2018
Edition du 25/12/2018
Edition du 18/12/2018
Edition du 11/12/2018
Edition du 04/12/2018
Edition du 27/11/2018
Edition du 20/11/2018
Edition du 13/11/2018
Edition du 06/11/2018
Edition du 30/10/2018

 



Domaine ALARY


Domaine BERTHAUT-GERBET


Domaine GUIZARD


Domaine des MONTS LUISANTS


Château du PAYRE


Alain LITTIÈRE


Gérard TREMBLAY


Domaine des LAURIBERT


Château VALENTIN


POL ROGER


Jean-Paul MAULER


Château HAUT-MARBUZET


Domaine BEAUVALCINTE


Domaine HAEGI


ELLNER


H. GOUTORBE


Jean-Bernard BOURGEOIS


Domaine FOUGERAY de BEAUCLAIR


Domaine La MEREUILLE


Domaine BRISSON


Domaine Jacques CARILLON


FLEURY-GILLE


Château PENIN


Clos RENÉ


Domaine CRÊT des GARANCHES


Domaine René CACHEUX et Fils


P. LANCELOT-ROYER


Domaine de LAVAUR


CAVES de POUILLY-SUR-LOIRE


Château de CHANTEGRIVE


Domaine La CROIX CHAPTAL


Château HAUT-SAINT-CLAIR


Cave de ROQUEBRUN



DOMAINE DE L'AMAUVE


DOMAINE DE GRANDMAISON EARL


DOMAINE ALAIN VIGNOT


DOMAINE ALARY


CHATEAU PONT LES MOINES


CHATEAU DES PEYREGRANDES


DOMAINE GOURON


DOMAINE CRET DES GARANCHES


DOMAINE COMTE PERALDI


DOMAINE GERARD TREMBLAY



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales