Millesimes Worlwide

Edition du 10/11/2015
 

Château HAUT-MARBUZET

Rare

Château HAUT-MARBUZET

Au sommet.


Ce qui vient récompenser un formidable rapport qualité-prix-plaisir. A quelque 30 €, en effet, ce cru, marqué par la “patte” et la passion d’Henri Duboscq, renvoie à un jardin d’enfants un bon nombre de crus surbarriqués et beaucoup plus chers. Un vignoble de 66 ha, complanté à 50% de Cabernet-Sauvignon, 40% de Merlot, 5% de Cabernet franc et 5% de Petit Verdot. L’âge moyen des vignes est de 30 ans. Les vendanges sont manuelles avec recherche de surmaturité. Les vins sont élevés en barriques neuves pour chaque millésime, mais avec une maîtrise exceptionnelle pour choisir l’origine du bois et ne pas “abrutir” le vin, en choississant les essences à “grain fin” adaptées à son cru. Il faut dire qu’une expérience de quelque cinquante années, cela aide... Nous avons fait une verticale exceptionnelle, des derniers millésimes (en bouteilles) au formidable 1970. Vous allez exciter vos papilles avec ce grand Saint-Estèphe 2012, “chatoyant, dirait Henri Duboscq, de bouche puissante, un grand vin, charmeur, très parfumé (griotte, humus...), mêlant exubérance en bouche et finesse tannique avec une très jolie finale grillée, le style parfait de Haut-Marbuzet dans sa jeunesse.  Le 2011, serait plus “Saint-Estèphe”, avec une belle structure, un vin dense et persistant, bien corsé, qui sent bon la framboise, la prune et l’humus, d’excellente bouche. Superbe 2010, qui dégage un très beau nez, des tanins bien présents mais enrobés, un vin très équilibré, au nez intense, dense au palais, où dominent la fraise des bois mûre et le poivre, mêlant structure et charnu. Le 2009 est splendide : de la finesse, de la complexité, de l’amplitude, un très grand vin où s’entremêlent la fraise des bois mûre, la griotte et l’humus, un vin corsé et gras, aux tanins bien présents et fondus à la fois, un millésime déjà très séducteur mais de grande évolution. On poursuit avec ce 2007, classique du millésime, ample, très parfumé, tout en soupesse, très agréable. Le 2006 semble se refermer, très typé par ce terroir de Saint-Estèphe, avec des nuances de myrtille et de grillé, de bouche puissante. Le 2005 se goûte très bien, dense, souple, structuré, au bouquet subtil et intense à la fois, un vin qui développe des arômes séduisants de cassis et de sous-bois, puissant, avec des tanins très bien équilibrés, qui mérite d’être conservé pour profiter de son potentiel. Le 2004 est exceptionnel. Très parfumé, très complexe, aux nuances de fruits noirs macérés, de cuir et d’épices, de bouche charnue mais distinguée. Le 2002 est dans lignée, un beau vin ample, riche au nez comme aux papilles, avec ces notes de mûre et d’humus, aux tanins savoureux, coloré et dense. Somptueux 2001, l’une des plus jolies bouteilles dégustées, à la fois très souple et dense, d’une grande ampleur, développant un nez envoûtant où les fruits cuits côtoient le poivre rose et le musc, d’une longue finale. On s’oriente ensuite vers ce qui fait la force d’un grand vin, sa capacité d’évolution, en faisant un “saut” vers ce 1990, d’une grande longueur, au nez comme en bouche, avec ce côté légèrement “rancio” qui lui va parfaitement, aux tanins généreux, avec cette bouche bien charnue, ample et séduisante. Le 1989 est plus “chaud”, dominée par les fruits à noyau et la cannelle, un vin que l’on appréciera sur un foie gras aux figues, par exemple. Le 1987 parvient à maturité, il est à son apogée. Le 1982 ne fait pas son âge, mêlant densité et harmonie, tout en nuances d’arômes , où dominent la réglisse et les épices, de bouche intense, vraiment remarquable. On poursuit avec ce 1978, très classique, et du millésime et de son terroir, où se décèlent des connotations de de fruits à noyau et de fumé, tout en bouche comme le 1975, surprenant par sa vivacité, sa couleur, son ampleur, comme ce grand 1970, lui aussi, d’une bouche dense, subtilement parfumée (champignons, cuir), avec des tanins raffinés, un vin qui emplit le palais. Henri Duboscq et sa sœur Anne-Marie se sont associés à Philippe Jorand pour lancer un vignoble de 13 ha qui s'étend sur les communes de Gaillan et de Queyrac. On y goûte ce joli Médoc Château Layauga-Duboscq 2012, rond, mûr, très bien élevé, un millésime très équilibré, classique comme le 2011, tout en souplesse, au nez de mûre et de groseille, aux tanins veloutés. Le 2010 est corsé, harmonieux, de bouche raffinée, où la mûre s’associe à la framboise bien mûre, tandis que le 1989 est rond, aux tanins savoureux, classique, au nez de petits fruits (mûre, cassis), tout en bouche.

   

Château HAUT-MARBUZET

H. Duboscq & Fils

33180 Saint-Estèphe
Téléphone : 05 56 59 30 54
Télécopie : 05 56 59 70 87
Email : infos@haut-marbuzet.net





> Le palmares des vins


CLASSEMENT CHAMPAGNE
e_champagne.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence dans l'année en fonction des dernières dégustations (derniers ou anciens millésimes, coups de cœur, déceptions...) et peuvent donc être différents de ceux du Guide "papier", qui ne peut être remis à jour avant la prochaine édition

Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
KRUG (Grande Cuvée) (Hors classe) (r)
DEVAUX (D) (r)
CHARLES HEIDSIECK (Millénaire) (r)
POL ROGER (Sir Winston Churchill) (r)
TAITTINGER (Comtes de Champagne) (r)
ELLNER (Réserve) (r)
LAURENT-PERRIER (Grand Siècle)
PHILIPPONNAT (Clos des Goisses)
ALAIN THIÉNOT (Grande Cuvée)
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
GOSSET (Grand millésime) (r)
ROEDERER (Cristal)
DE SOUSA (Caudalies)
DE TELMONT (O.R.1735)
PAUL BARA (Réserve) (r)
Pierre ARNOULD (Aurore)
LEGRAS et HAAS (Blanc de Blancs)
LOMBARD (Grand Cru) (r)
PIPER-HEIDSIECK (Rare)
DE VENOGE (Princes)



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
VEUVE CLIQUOT (Grande Dame)*
Michel ARNOULD (Grande Cuvée)
De CASTELNAU (Millésimé) (r)
CHARPENTIER (Terre d'Émotion)
GATINOIS (Grand Cru)
COLLET (Esprit Couture)*
LAURENT-GABRIEL (Prestige) (r)
MUMM (R. Lalou)*
Philippe de LOZEY (Cuvée des Anges)*
RALLE (Réserve)*
LANCELOT-ROYER (Chevaliers)
Maurice VESSELLE (Millésimé)*
Laurent LEQUART (Prestige)
Etienne OUDART (Référence)
Jean-Michel PELLETIER (Anaëlle) (r)
SIMART-MOREAU (Grande Réserve)
Christian BOURMAULT (Grand Éloge)
DAUPHIN (Instant Intégral)
Guy CHARBAUT (Millésimé)*
PERRIER JOUËT (Belle Epoque)*
Jacques DEFRANCE (Millésime)
Philippe DUMONT (Prestige)
BOURDAIRE-GALLOIS (Prestige)*
BRIXON-COQUILLARD (Prestige)
Guy CADEL (Grande Réserve) (r)
CANARD-DUCHÊNE (Charles VII)
René RUTAT (Millésimé)
THÉVENET-DELOUVIN (Prestige)*
VAUTRAIN-PAULET (Grande Réserve)*
MORIZE (Sélection) (r)
Pierre GOBILLARD (Prestige)*
BAILLETTE-PRUDHOMME (Memoris)*
CARLINI (Millésime)
Daniel PERRIN (Millésime)*
Michel GAWRON (S)*
ASPASIE (Brut de Fût)*
BARON FUENTÉ (Cuvée Prestige) (r)
BARON ALBERT (La Préférence) (r)
BOULARD-BAUQUAIRE (Mélanie)*
GREMILLET (Evidence)*
MALETREZ (Premier Cru)*
HAMM (Signature) (r)
Lionel CARREAU (Préembulles)*
HUOT (Carte Noire)
Rémy MASSIN (Prestige)*
André TIXIER et Fils (Millésime)*
VEUVE OLIVIER (Grande Réserve)*
Charles COLLIN (Blanc de Noirs)*
FAUCHERON GAVROY*
Hervé LECLERE (Secret Millésime)*
LEJEUNE-DIRVANG (Seilles d'Or)*
MARINETTE RACLOT (Millésime)
MOUZON LEROUX
BARDOUX (Millésimé)*
GOUTORBE (Spécial Club)
Olivier et Laetitia MARTEAUX (Millésimé)
DELOT (Légende)*
LAFORGE-TESTA (Millésime)
AUTRÉAU-LASNOT (Prestige)
Christian BRIARD (Ambre)*
BONNET-GILMERT (Millésimé)*
Guy CHARLEMAGNE (Millésimé)
DOUSSOT (Grande Cuvée)
François BROSSOLETTE (Millésime)*
J.CHARPENTIER (Pierre-Henri)
HENIN-DELOUVIN (Grand Cru)*
Veuve Maurice LEPITRE (Heritage)*
OLIVIER Père et Fils (Aparté)
Paul GOERG (Millésime)*
R. DUMONT et Fils
MOREL Père et Fils (Cuvé Gabriel)*
ROGGE-CERESER (Excellence)*
HUGUENOT-TASSIN (Réserve)*
(Germar BRETON (Blanc de Blancs))
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
Bruno PAILLARD*
DEUTZ*
BEAUMONT DES CRAYERES (Grande Réserve)
Edouard BRUN (Élégante)
Gaston CHIQUET (Blanc de Blancs) (r)*
BOIZEL (Grand Vintage)
DELAUNOIS (Sublime)*
DRAPPIER (Grande Sendrée)
Pierre MIGNON (Madame)*
FLEURY-GILLE (Pierre-Louis)
Michel TURGY (Blanc de blancs)
GIMONNET Pierre (Fleuron)
VINCENT D'ASTRÉE (Millésimée)*
Charles MIGNON (Grande Cuvée)*
PERSEVAL-FARGE (Millésimé)
Bernard LONCLAS (Prestige)
DILIGENT (Millésime)
Jean-Bernard BOURGEOIS (Millésime)
MOUSSE-GALOTEAU (Les Vinages)
BARDY-CHAUFFERT (Réserve)
Albert de MILLY
BOURGEOIS-BOULONNAIS (Premier Cru) (r)*
COUTIER (Henri III)
Xavier LECONTE (Vent des Anges)*
DANGIN (Prestige)*
Nathalie FALMET (Nature)*
RENAUDIN (Réserve)*
PENET-CHARDONNET (Extra Réserve)*
Guy LARMANDIER (Grand Cru)*
Michel LABBÉ (Prestige)
Yvon MOUSSY (Prestige)*
LECLERC-BRIANT (Les Crayères)*
MARGAINE (Spécial Club)*
MÉDOT (Blanc de blancs)
VERRIER (Raymond Verrier)
VIGNON Père et Fils (Extra brut))
JEAUNEAUX ROBIN (Extra)
ROYER (Grande Réserve)*
André ROBERT (Mesnil)*
J.M TISSIER (Apollon)*
BESNARD CHEVALIER (Meline)*
COLIN (Grand Cru)*
GABRIEL-PAGIN (Grande Réserve)
MOUZON LEROUX (L'Ineffable)*
AMBROISE LAURENT (Fraîcheur)
GASTON COLLARD (Zéro)
ROBERT-ALLAIT (Prestige)
BRIGITTE BARONI
BERTEMES (Extra)
BLONDEL (Blanc de blancs)*
Alexandre PENET (Nature)*
A. ROBERT (Sablon)*
BOREL LUCAS (Séléction)*
CHASSENAY d'ARCE (Premier)*
GALLIMARD (Quintessence)
ERIC LEGRAND
PRIEUR (Millésimé)
PETITJEAN-PIENNE (Millésimé)*
SADI-MALOT (Cuvée SM)*
Franck DEBUT (Tradition)
GRASSET-STERN (Millésimé)*
Philippe GONET (Extra)
Hubert PAULET (Risléus)*

TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
(Gaston RÉVOLTE (3e Millésnaire)*)
(LENOBLE (Grand Cru)*)
(PANNIER (Réserve)*)
PLOYEZ-JACQUEMART (Passion)*
(LAMBLOT (Premier Cru))
Prestige des SACRES (Privilège)*
BOUCHÉ (Millésimé)
FLEURY (Fleur de l'Europe)
ROLLIN (Grande Réserve)
(Nicolas FEUILLATTE (Grand Cru)*)
(GARDET (Prestige))
(FENEUIL-POINTILLART (Premier Cru))
Robert JACOB (Collection Privée)*
(VOLLEREAUX (Marguerite)*)
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
(Michel GENET (Grand Cru))
TISSIER et Fils (Saveur de Juliette)*
Daniel CAILLEZ (Héritage)
Vincent COUCHE (Perle Nacre)*
FOISSY JOLY (Grande Cuvée)
NAPOLEON (Blanc de blancs)
LOUIS de SACY (Inédité)
BONNAIRE (Millésimé)*
(SENDRON-DESTOUCHES (Millésimé)*)
VEUVE LANAUD (Prétrosses)*
WIRTH et MICHEL (3 Cépages)
DUMENIL (Prestige)
(PIERRARD (Blanc de blancs))
BLIARD-MORISET (Réserve)

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements

> Nos coups de cœur de la semaine

Château PIERRAIL


Établi sur un promontoire rocheux, le Château Pierrail domine une petite vallée où serpente la Fonchotte, petite rivière qui prend sa source sur la propriété (XVIIe siècle). C’est avec la Famille Demonchaux que l’on assiste à la renaissance du Château Pierrail en 1970. Ce Bordeaux Supérieur 2011 (85% Merlot, 15% Cabernet), une cuvée élevée en fûts de chêne, de jolie robe intense, au nez complexe où dominent les fruits cuits, allie structure et élégance. Le Bordeaux blanc 2013, de bouche friande qui développe des nuances de coing, est parfait sur un poisson au four. Il y a encore leur Bordeaux Supérieur rouge Les Hauts de Naudon 2011, médaille d’Or à Paris 2013, ample et souple, où l'on décèle des nuances d’épices et de myrtille.

Alice, Jacques et Aurélien Demonchaux

33220 Margueron
Téléphone :05 57 41 21 75
Télécopie :05 57 41 23 77
Email : alice.pierrail@orange.fr
Site personnel : www.chateaupierrail.com

Domaine Benoît BADOZ


Depuis 1659, la famille s’est toujours attachée à respecter la tradition du terroir Jurassien en transmettant son savoir-faire sur 10 générations. Au début du XXe siècle, le grand-père, Pierre Badoz a restructuré le Domaine sur le Terroir des “Roussots” réputé pour la qualité de ses sols. En 1970, Bernard Badoz, le père, s’est engagé dans un programme de plantation de cépages adaptés aux différents types de sols que recèle le Domaine des Roussots. Un travail de sélection ayant pour but d’élaborer des vins haut de gamme obtenus par l’expression combinée du cépage et du terroir. Après un BTS obtenu au Lycée Viticole de Beaune, le fils Benoît reprend le Domaine en 2003. “En 2013, nous dit Benoit Badoz, le rendement a été réduit de moitié, mais la qualité est présente. En 2014, un peu plus de récolte, mais quand même 1/3 en moins. Par chance, les vignes n'ont pas été touchées par les moucherons japonais, d'oû des vins rouges et blancs fruités, parfaits.” Tout en nuances, ce Côtes-du-Jura blanc Les Roussots 2012, finement parfumé, dégage des notes d’agrumes et une bouche dominée par les fruits jaunes et les fruits secs. Le Côtes-du-Jura blanc Arrogance 2012 est une réussite, ample et persistant, de robe dorée, avec des senteurs de pain grillé et de fleur d’acacia, un vin gras et nerveux à la fois, très bien vinifié. Le Côtes-du-Jura rouge Dédicace à Pierre 2011, riche et puissant, d’un beau rouge pourpre, présente au nez des arômes de myrtille, de cassis, de prune, de bouche ample. Goûtez le Côtes-du-Jura Grains de Poulsard 2012, de bouche charnue, de robe rubis, au nez concentré (violette et cassis), aux tanins fondus, persistant en finale, et toujours ce Côtes-du-Jura blanc Vin Jaune Les Roussots 2007, de bouche persistante et très harmonieuse, avec des nuances délicates de pêche mûre, de musc et de fruits secs, un vin très typé, de garde.


3, avenue de la Gare
39800 Poligny
Téléphone :03 84 37 18 00
Télécopie :03 84 37 11 18
Email : contact@domaine-badoz.fr
Site personnel : www.benoit-badoz.com

Château BELLEVUE-FAVEREAU


Un domaine de 50 ha (2e génération), cultivé en lutte raisonnée, qui collectionne les récompenses. Savoureux Bordeaux Supérieur 2012, de robe grenat, d’une belle harmonie avec ces notes de petits fruits rouges mûrs, un vin qui associe couleur et matière, de bouche ample à dominante de fruits frais et d’humus. Beau 2010, avec des arômes de musc et de groseille cuite, gras et persistant en bouche, aux tanins amples mûrs, un vin de belle couleur, bien charpenté, que l’on peut très bien déboucher sur une cassolette de champignons aux herbes ou une pintade aux lardons et au céleri. Le 2009, un vin de couleur intense, richement bouqueté, alliant une finesse tannique à une rondeur en bouche persistante, avec ces notes de fraise des bois surmûrie, un vin dense et velouté, très élégant, ample, de belle évolution. Joli Bordeaux blanc, à dominante de fleurs blanches et de noisette, très fruité, très équilibré, harmonieux.

Vignobles Galineau
Moulin de Favereau
33790 Pellegrue
Téléphone :05 56 61 32 49
Télécopie :05 56 61 32 49
Email : vignobles.galineau@wanadoo.fr

EARL CHAMPAGNE P. LANCELOT-ROYER


Un vignoble de 5 ha et une exploitation créée en 1960 par Pierre Lancelot, et reprise en 1996 par sa fille Sylvie et son gendre Michel Chauvet. Les caves sont creusées dans la butte de craie juste derrière la maison. Le pressoir se trouve au sommet de la butte, le moût est acheminé dans les cuves par gravité. Vous allez aimer ce Champagne brut cuvée des Chevaliers Grand Cru, base de 2010 avec 32% des vins de réserve vieillis en foudres, 100% Grands Crus, au nez dominé par les fruits mûrs et les petits fruits secs, légèrement miellé, tout en finesse aromatique, d’une belle longueur, un Champagne qui associe charpente et distinction, d’une longue finale, et bénéficie d’une bouche savoureuse et racée, qui lui permet de s’associer avec une cuisine riche comme un veau cordon bleu. Le Champagne Millésime 2006 100% Cramant, classique de ce très beau millésime, qui sent l’amande, la rose et la pomme, dense et distingué à la fois, complexe, un vin généreux, très fin, très floral au palais. Le Blanc De Blancs cuvée de Réserve R.R, base de 2011 avec 37% des vins de réserve vieillis en foudres, un Grand Cru pur Chardonnay, dont la fraîcheur met en avant le fruit, un vin distingué, au nez de rose, très fin, suave et sec à la fois, où s'entremêlent les épices et les fleurs fraîches au palais, une réussite certaine.

Monsieur Chauvet
540, rue du Général-de-Gaulle
51530 Cramant
Téléphone :03 26 57 51 41
Télécopie :03 26 57 12 25
Email : lancelotroyer@vinsdusiecle.com
Site : lancelotroyer


> Nos dégustations de la semaine

Vignobles Pierre REINHART


Une exploitation familiale de 6,5 ha. Vignerons de père en fils, la famille Reinhart est recensée depuis 1732 dans cette localité viticole réputée. On allie ici tradition et modernité en s’efforçant de produire d'authentiques vins de terroirs, tous situés en coteaux à Orschwihr (Coteaux du Lippelsberg et du Bollenberg) et à Guebwiller (Coteaux du Kitterlé et du Saering, les deux classés Grands Crus). La limite structurelle familiale permet aussi à la famille de bien maîtriser le cycle complet de la vigne jusqu'au relationnel avec les clients. Le tout dans le cadre bien raisonné du respect de l'environnement et de la biodiversité propres à ses terroirs. C'est notamment le cas au Bollenberg, site classé Natura 2000 (Réseau européen de préservation de la biodiversité dans les sites abritant faune et flore rares).
Ce Pinot Gris Grand Cru Saering Vendanges Tardives 2007, aux notes d’abricot confit et de fruits secs, très gras mais très vif à la fois, est remarquable par son équilibre et sa richesse au palais, un vin qui poursuit son évolution. Le Pinot Noir Barriques 2011 est de couleur prononcée, aux tanins mûrs, bien corsé, avec ce nez de fruits surmûris et d’humus, de très bonne bouche. Le Riesling Grand Cru Kitterlé 2007, ample, aux nuances subtiles de pomme et de fruits secs, est de bouche suave, est un vin de jolie robe dorée (9 e). Le Pinot Gris Cuvée Charlotte 2012 est tout aussi réussi, d’une robe aux reflets or pâle, finement épicé, subtil et suave en bouche, où s’entremêlent les fruits et les fleurs fraîches, tout en persistance (8 e).
Excellent Pinot Noir Vieilles Vignes 2007, où s’entremêlent les épices, la griotte et les sous-bois, un vin fondu, puissant au nez comme en bouche, aux tanins fermes et soyeux à la fois, d’excellente évolution, parfait sur des gibiers marinés (7,50 e environ). Beau Gewurztraminer Lippelsberg 2011, ample et persistant, au nez envoûtant de pêche et de grillé, un vin riche au nez comme en bouche (8 e). Goûtez le Crémant d’Alsace brut, alliant des notes florales et fruitées, d’une grande franchise au nez comme en bouche, à déboucher sur un tartare de daurade ou un sorbet de framboises au yaourt.

7, rue du Printemps
68500 Orschwihr
Tél. : 03 89 76 95 12
Fax : 03 89 74 84 08
Email : pierre@vignobles-reinhart.com
www.vignobles-reinhart.com

Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

Domaine Franck PEILLOT


Un domaine de 9 ha et un vigneron passionné qui privilégie les vieux cépages locaux de Savoie que sont l’Altesse et la Mondeuse, et s’attache à laisser s’exprimer cette osmose qui me séduit tout autant que lui entre le sol et le cépage, loin des “vins de mode” insignifiants.
Le cru Montagnieu est situé sur l’un des derniers contreforts du massif du Jura. En effet, ce dernier “monticule jurassique” meurt au pied du Rhône et le vignoble de Montagnieu s’étend réellement sur ce “balcon sur la haute vallée du Rhône”. Deux types de sous-sol : marneux, ou l’argile rend le terrain lourd et compact, et l’autre très calcaire composé de roches délitées ou le taux de cailloux plats est très important (souvent supérieur à 30 %).
“En 2013, de la fraîcheur, les vins rouges sont aromatiques, me raconte-t-il, la Mondeuse, poivrée, expressive. En 2014, il y a eu pas mal de pluie, pourtant les vins sont concentrés, les blancs ont un bon potentiel de garde, les pétillants, Mondeuse plus Chardonnay sont toujours de qualité constante, et les cépages Altesse et Mondeuse sont très réussis.”
Superbe Roussette Bugey Montagnieu Altesse 2014, toujours très typée, séduisant par son nez de fruits avec des connotations discrètes de pomme et de tilleul, de bouche nerveuse, un vin chaleureux et fin (9,60 €). Le Bugey Montagnieu Mondeuse 2014, au nez puissant et subtil à la fois, aux notes de fruits mûrs (cassis, griotte), charnu, aux tanins mûrs, un vin très savoureux, de bouche ample et persistante, une belle réussite (8,60 €, il les vaut largement).
Le Bugey Chardonnay 2014, issu de vignes de 25 ans à faible rendement (50 hl/ha), est toujours vif et frais, de bouche harmonieuse, généreux, d’une grande richesse aromatique en finale (7 €). Excellent Bugey Montagnieu Méthode Traditionnelle, Altesse, Chardonnay et Mondeuse noire, au bouquet discrètement citronné, de très belle teinte, de bouche intense dominé par les fruits jaunes et les fleurs fraîches, parfait sur des coquillages (8,10 €).

01470 Montagnieu
Tél. : 04 74 36 71 56
Fax : 04 74 36 14 12
Email : franckpeillot@aol.com

Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

Domaine BRISSON


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. La famille Brisson, originaire du Pays-de-la-Loire est connue depuis 1431. Ses attaches dans la région lyonnaise sont anciennes. Acquis en 1958 par Michel Brisson, le domaine familial, jouit d’une situation privilégiée en mi-coteaux orientés au sud. Ancienne propriété des seigneurs de Fonterenne de Villié (1604), il constituait l’une des métairies des châtelains. Un pavillon de chasse du XVIIIe siècle doté d’une superbe cave voûtée est actuellement occupé par Gérard Brisson et sa famille. Après sa formation d’œnologue en Bourgogne, il a rejoint son père en 1974, poursuit et développe l’œuvre de mise en valeur du domaine avec un soin attentif et une exigence rigoureuse. Culture raisonnée, Terra Vitis en 2009.
“Le 2013 est une très petite récolte due à la météorologie, me raconte Gérard Brisson. Les tanins sont souples, plaisants. Grâce à notre maitrise des vinifications, la régularité continue en fait un très bon millésime; 2014 : 50 hl/ha, des vendanges à bonne maturité, des cuvaisons peu longues, ont joué sur la qualité des Vins qui sont bien fruités, de couleur rouge sombre, avec des tanins fondus, ronds. Les premières mises en bouteilles se feront en Juillet. Depuis Terra Vitis, le cahier des charges a permis de progresser dans la qualité des Vins. Peu de thermovinification, méthode traditionnelle, d'où des Vins très noirs avec une belle aptitude à vieillir. Nous avons d’ailleurs ouvert récemment une bouteille de 1984, qui était remarquable. Millésimes à la vente en 2015 : 2012, 2013, Vieilles Vignes 2011, 2010, 2009.”
L'actualité au domaine : une phase de succession familiale, avec ses 2 fils, Gérard Brisson souhaite acheter à ses frères leurs parts du domaine. Il continue l'œnotourisme et les visites du domaine en 2 CV et en Bentley, et a crée un label, Bienvenue à la Ferme, Apéritif Vignerons.
Superbe Morgon Les Charmes La Louve 2013, de robe intense, bien classique, Ferme et épicé, avec des tanins puissants mais savoureux, d’une texture dense. Le 2012, de robe violacée, parfumé (cassis, poivre et violette), est puissant au nez comme en bouche, savoureux, aux tanins soyeux. Le 2011, de belle robe soutenue, au nez intense de petits fruits rouges mûrs et d’humus, charnu, est riche et généreux, bien épicé, de bonne garde. Très beau 2010, aux tanins très équilibrés et harmonieux, aux arômes de fraise des bois et de mûre, un vin qui emplit bien la bouche, avec ces nuances de poivre et de prune, de garde. Exceptionnel 2009 de bouche complexe et persistante, aux notes de cassis mûr et d’épices qui persistent en finale, un vin tout en arômes et structure, d’une belle ampleur. 
Formidable Morgon Les Charmes Noble Tradition 2009, élevé en pièce bourguignonne, très typé, de couleur rubis intense, de très bonne bouche, aux connotations de cassis et fraise des bois, concentré, alliant couleur et matière, d’une jolie finale épicée, à savourer avec un boudin aux pommes ou un coq au vin, de garde comme le prouve le 2005, au nez où dominent la groseille et les épices, tout en complexité aromatique, avec des tanins ronds, mêlant richesse et harmonie. 
Il y a aussi ce Morgon rouge Vieilles Vignes 2013, puissant, avec des connotations complexes de mûre et de cannelle, de couleur soutenue, au nez de fruits cuits et d’humus, aux tanins fins et très équilibrés, de bouche à la fois puissante et ronde, superbe sur des tendrons de veau braisés, Le 2011 développe un bouquet où s’entremêlent des notes de cassis et de pruneau, harmonieux, de belle robe soutenue, très équilibré et légèrement épicé. 
Le 2010 est vraiment remarquable aujourd’hui, avec des nuances de framboise, de groseille et de mûre, rond et puissant au nez comme en bouche, aux tanins présents et très élégants à la fois, de bouche persistante, et poursuit son évolution
Pour saliver, ce Morgon Les Charmes rouge Vieilles Vignes 2003 (magnum), avec des arômes de fruits cuits, très harmonieux au nez comme en bouche, un vin parfumé, aux connotations de prunelle et de poivre, alliant couleur et matière, qui prouve le grand potentiel d’évolution de ce vin.
Gérard et Germaine Brisson
Domaine des Brisson - Chemin des Romains
69910 Villié-Morgon
Tél. : 04 74 04 21 60
Fax : 04 74 69 15 28
Email : vin.brisson@wanadoo.fr
www.vinsdusiecle.com/gerard-brisson
www.gerard-brisson.com

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins


> Les précédentes éditions

Edition du 03/11/2015
Edition du 27/10/2015
Edition du 20/10/2015
Edition du 13/10/2015
Edition du 06/10/2015
Edition du 29/09/2015
Edition du 22/09/2015
Edition du 15/09/2015
Edition du 08/09/2015
Edition du 01/09/2015
Edition du 25/08/2015
Edition du 18/08/2015
Edition du 11/08/2015
Edition du 04/08/2015
Edition du 28/07/2015
Edition du 21/07/2015
Edition du 14/07/2015
Edition du 07/07/2015
Edition du 30/06/2015
Edition du 23/06/2015
Edition du 16/06/2015
Edition du 09/06/2015
Edition du 02/06/2015
Edition du 26/05/2015
Edition du 19/05/2015
Edition du 12/05/2015
Edition du 05/05/2015
Edition du 28/04/2015
Edition du 21/04/2015
Edition du 14/04/2015
Edition du 07/04/2015
Edition du 31/03/2015
Edition du 24/03/2015
Edition du 17/03/2015
Edition du 10/03/2015
Edition du 03/03/2015
Edition du 24/02/2015
Edition du 20/02/2015

 



André DEZAT et Fils


ROEDERER


BEAUMONT des CRAYÈRES


Domaine Jean-Max ROGER


Domaine du CLOS de L'ÉPINAY


VERRIER & Fils


Étienne OUDART


LES VINS GEORGES DUBOEUF


Château VAISINERIE


Domaine de la CASA BLANCA


Château Le BOURDIEU


LOMBARD et Cie


Château LESTAGE-DARQUIER


Jean-Yves LAROCHETTE


Château HAUT-CALENS


Château BELLEGRAVE


Château CHENE-VIEUX


Domaine des MONTS LUISANTS



SCEA CHATEAU DAVID


CLOS TRIMOULET


DOMAINE FRANCOIS BERTHEAU


DOMAINE TROTEREAU


DOMAINE DE LAUBERTRIE


DOMAINE DE BELLEVUE


CHAMPAGNE LIONEL CARREAU


CHATEAU DE BEAUREGARD


CHATEAU DES PEYREGRANDES


DOMAINE DU CHALET POUILLY


CHATEAU DE GUEYZE


SCEA CHATEAU CAILLIVET


DOMAINE GERARD TREMBLAY


DOMAINE ALAIN MICHAUD



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales