Millesimes Worlwide

Edition du 14/04/2015
 

Champagne Thiénot - Une Grande Maison d’Aujourd’hui

Excellent

Alain THIÉNOT

Depuis 25 ans, Alain Thiénot construit en Champagne les fondations d’une nouvelle Maison, fidèle aux valeurs essentielles, qualité, modernité et luxe, qui ont permis le rayonnement de l’appellation. Ce pari de création, dans un domaine où les plus grands noms sont apparus au XVIIIe siècle, est exemplaire de la personnalité d’un entrepreneur volontaire, conjuguant les valeurs de terroir, de savoir-faire et de faire-savoir. L’ aventure voit éclore une marque française de stature internationale qui allie prestige et invention. Alain Thiénot est entouré de ses deux enfants qui nourrissent et prolongent son action. Le Champagne Thiénot est l’emblème de cette Grande Maison de Vins du XXIe siècle, exclusive, mondiale et contemporaine.


L’esprit Thiénot est un esprit de famille où la modernité se conjugue avec le respect des traditions, où la créativité rime avec la qualité, où la passion se marie avec la rigueur. C’est aussi un esprit d’équipe où chacun dans son métier, du vigneron au chef de cave, donne le meilleur de lui-même. Ensemble, esprit de famille et esprit d’équipe construisent le style unique de la maison Thiénot. Un style vif et personnel servi par un design audacieux et contemporain. La plus jeune Maison de Champagne Banquier, puis courtier en champagne, Alain Thiénot souhaite revenir à sa vraie passion: la terre. Il se souvient de son père dirigeant le champagne Irroy et de son arrière grand-père, verrier. Les racines de la vigne sont puissantes et tenaces… En 1976, Alain Thiénot acquiert plusieurs hectares de vignes dans les crus d’Aÿ et du Mesnil-sur-Oger. Puis, en 1985, il fonde sa maison, s’y installe avec sa famille et entreprend la restauration des caves du domaine où il travaille à l’élaboration de ses champagnes et surveille leur vieillissement. En quelques années, Alain Thiénot réussit l’exploit d’inscrire sa jeune Maison parmi les fleurons de la Champagne avec pour unique devise: « Une passion le vin, une obsession la qualité ». Convaincu que la transmission familiale serait le prolongement idéal des ses ambitions, Alain s’entoure de ses enfants, Garance et Stanislas. Associés depuis leur plus jeune âge à l’aventure, passionnés eux aussi par le vignoble et ses vins, ils trouvent tout naturellement leur place et apportent à l’entreprise leur jeunesse et la promesse de projets ambitieux. Avec une étonnante complicité, dans une démarche résolument dynamique, Alain, Stanislas et Garance avancent, confiants, vers la Maison Thiénot de demain. Une Gamme complète THIENOT Brut Cuvée Alain Thiénot 2002 Cette Cuvée n’est élaborée qu’à l’occasion de grands millésimes. Issue d’un savant assemblage de chardonnay et de pinot noir, elle signe un vin de grande maturité. Le vin s’ouvre sur un nez grillé qui évolue vers des arômes de fruits jaunes cuits et gorgés de soleil. A l’aération, les notes d’agrumes confits et de vanille prennent peu à peu le dessus. La bouche est solaire, les fruits secs dominent. Vin fin, gourmand et généreux, d’une remarquable longueur. THIENOT Brut Millésimé 2005 Le brut millésimé est l’interprétation unique d’une année prestigieuse, le fruit d’une élaboration lente et passionnée dédiée à des moments d’exception. Depuis la création de la Maison en 1985, on compte seulement 8 Brut Millésimés, les années 1985, 1988, 1990, 1995, 1996, 1999, 2002 et 2004. Après un vieillissement dans les caves de la Rue des Moissons, Thiénot Brut Vintage 2005 est arrivé à maturation. L’assemblage repose sur un équilibre des meilleurs crus de Chardonnay (60%) de la Côte des Blancs et de Pinot Noir (40%) de la Montagne de Reims dans le respect du style de la Maison Thiénot, finesse, fruit et fraîcheur. D’une robe or claire scintillante, le Vintage 2005 présente au nez des arômes d’agrumes et de pamplemousse d’une grande finesse. En bouche, la vitalité et l’amplitude apportées par le Pinot Noir révèlent des notes d’abricot sec et répondent en écho à la longue finale amenée par le Chardonnay. Savoureux et aromatique, le Thiénot Vintage 2005 est exquis à l’apéritif agrémenté de tapas. Au cours d’un repas, il saura accompagner avec brio une poularde de Bresse à la crème aux truffes ou en dessert, un mille-feuille aux fruits rouges. THIENOT Brut Alliance parfaite entre les trois cépages champenois, chardonnay, pinot noir et pinot meunier, le champagne brut Thiénot est un vin d’harmonie. Harmonie entre la rondeur et la finesse, harmonie de la fraîcheur printanière. Robe dorée, mousse crémeuse, nez puissant, longueur en bouche où se succèdent les arômes des fruits du verger. THIENOT Brut Rosé Belle robe rose évoquant un parfum délicat de framboises. Un vin tout en finesse avec un nez aux notes acidulées de griotte et cassis. En bouche, il offre la légèreté d’une caresse. Équilibre savant entre la subtilité et le corps, le champagne Brut Rosé est un hommage à la sensualité. THIENOT Cuvée Garance 2007 Cet étonnant assemblage Blanc de rouges (100% Pinot noir de la Montagne de Reims) est dédié par Alain Thiénot à sa fille Garance. Synonyme d’un rouge éclatant et lumineux, le prénom Garance s’identifie à cette cuvée hors normes, promesse d’éclat et de personnalité. Parée d’une robe dorée soutenue, le nez , très expressif et ample, elle exhale des notes de fruits jaunes cuits, de mirabelle et de cèdre. En bouche, l’attaque est ample et s’achève sur une longueur magnifique. THIENOT Cuvée Stanislas 2005 Ce superbe assemblage de la Côte des blancs a été dédié par Alain Thiénot à son fils Stanislas. Ce Blanc de blancs offre une somptueuse robe d’un jaune d’or lumineux. Le nez présente des arômes de froment, de tabac séché et de fruits compotés. En bouche, la fraîcheur du chardonnay se manifeste par des saveurs gourmandes de miel et d’abricots secs. La cuvée Stanislas est l’alliance de la subtilité et de l’élégance. Robe or clair, nez de fruits blancs au sirop, élégant et subtil. L’attaque en bouche est ronde, mûre, grasse avec des notes de fruits blancs. Très grande longueur en bouche. En apéritif, avec du saumon fumé ou bien sur de petites langoustines ou homards. Idéal avec des sushis. La Parcellaire THIENOT Brut 2002 La Vigne Aux Gamins Issue du cépage chardonnay d’une vieille vigne d’Avize 100 % grand cru, La Vigne aux Gamins est une cuvée toute particulière, chargée d’amour et de saveurs. La robe est très claire presque limpide. Les bulles sont fines. Le nez évolue tout en finesse avec une pointe minérale, des arômes de fruits et de fleurs blanches et une belle longueur qui signe un grand terroir. La Vigne aux Gamins s’est dépouillée de toute fioriture pour offrir un champagne d’une pureté exceptionnelle.

   

Champagne Thiénot - Une Grande Maison d’Aujourd’hui

Famille Thiénot
Rue Joseph Cugnot - Parc d'Activités
51500 Taissy
Téléphone : 03 26 77 50 10
Télécopie : 03 26 77 50 19
Email : infos@thienot.com





> Le palmares des vins


CLASSEMENT BORDEAUX SUPERIEUR
e_bordeaux_superieur.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence dans l'année en fonction des dernières dégustations (derniers ou anciens millésimes, coups de cœur, déceptions...) et peuvent donc être différents de ceux du Guide "papier", qui ne peut être remis à jour avant la prochaine édition

Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
BELLEVUE-FAVEREAU
BOSSUET
BRAN DE COMPOSTELLE
FONTBONNE
CRAIN
PANCHILLE
PASCAUD
FILLON
HAUT-CRUZEAU
LAGRANGE LES TOURS
PARENCHÈRE
THURON
BÉCHEREAU
PIERRAIL
PIOTE
VRAI CAILLOU
ARRAS
LAMOTHE VINCENT
REIGNAC
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
BELLE GARDE
BOUTILLON
BERNADON (BX)
CORNEMPS
MASSON/GASSIES-GAUTEY (BX)
ENTRE-DEUX-MONDES
GRAND FRANÇAIS
LAUBERTRIE (BX)
AUX-GRAVES -DE-LA-LAURENCE
LAJARRE
PENIN
SIRON
LAUDUC
MALEDAN (BX)
CROIX DE QUEYNAC
LARTIGUE-CÈDRES
TUILERIE du PUY
BASTIAN
FONT-VIDAL (BX)
PRIEURÉ MARQUET



DEUXIEMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
MAUBATS*
LISENNES
FRACHET
LAVERGNE DULONG
CAZENOVE
BRANDILLE*
CANTEMERLE*
(HAUT-BRANA*)
PERTIGNAS
PEYFAURES
VIEILLE TOUR
LA GALANTE
L'HERMITAGE
(LAVILLE)
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
(MAISON NOBLE*)
BEAU RIVAGE
HAUT-MONGEAT*
ELIXIR de GRAVAILLAC
COLLINES*
FONTENILLES (BX)
LES MARÉCHAUX (BX)
FRANQUINOTTE (BX)



TROISIEMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
(CANET (BX))
GALAND
(CROIX DE ROCHE)
(PEYAU)
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
BRANDE-BERGÈRE*
Cave de GÉNISSAC
GRAND-MONTEIL
LASCAUX
HAUT POUGNAN (BX)

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements

> Nos coups de cœur de la semaine

Jean-Michel PELLETIER


Très belle place dans le Classement 2015. Quatrième génération pour ce domaine familial. “Nous avons fait un petit clin d’œil au passé, nous dit Jean-Michel Pelletier. En effectuant le travail du sol avec la charrue tirée par un cheval, nous réduisons l’utilisation de produits chimiques. Vous pouvez retrouver à la cave nos cuvées classiques ainsi que la cuvée Anaëlle Millésimé avec un passage en bois partiel sur les Chardonnay, un joli Champagne aux notes de fruits secs, de vanille et de toasté. Une nouveauté à découvrir cette année, un Blanc de blancs, aux arômes de fruits blancs” Ici, on attache un soin particulier à l’habillage et il faut reconnaître que les étiquettes sont les unes plus séduisantes que les autres. Coup de cœur pour son Champagne cuvée Anaëlle Millésime 2008, alliance délicate de Chardonnay vieilli en fûts et de Pinot meunier, de mousse fine et persistante, d’une belle complexité en bouche, tout en fruité et finesse, un Champagne très bien dosé, ample et charpenté, qui sent le pain grillé et les fleurs fraîches. La cuvée Origine, une cuvée pur Pinot Meunier, développe des arômes de pomme et de noix fraîche, avec cette bouche intense et ces nuances de fleurs blanches et de citronnelle, de mousse élégante.  Le Blanc de blancs cuvée Confidentielle est particulièrement réussi (très belle étiquette), alliant distinction et structure, une belle cuvée ample et florale, de jolie bouche, très élégante, de mousse intense et fruitée, idéale à l’apéritif. Excellent brut rosé, de belle robe, au nez de fruits mûrs (groseille, framboise…), avec cette touche délicatement épicée en finale, vraiment charmeur sur une langouste comme sur un dessert au chocolat. Belle cuvée Grande Réserve brut, avec ce nez aux notes florales et fruitées_definition.html" class="lexique" target="_blank">fruitées, un vin de bouche délicate dominée par des nuances d’agrumes et de tilleul, une belle cuvée de mousse crémeuse. Goûtez toujours le Demi-sec, l’une des plus jolies bouteilles de cette catégorie, tout en arômes, associant élégance et charpente, la cuvée Candice, charmeuse, tout en distinction, puissante et raffinée, de mousse onctueuse et très fine, aux notes subtiles de fleurs fraîches et de fruits mûrs en finale, et le Champagne brut Sélection, très fruité, généreux et charmeur, ample et vif, qui mêle distinction et fermeté, de bouche franche aux notes florales subtiles.


22, rue Bruslard
51700 Passy-Grigny
Téléphone :03 26 52 65 86
Télécopie :03 26 52 65 86
Email : champagnejmpelletier@wanadoo.fr

Château de PARENCHÈRE


Le vignoble jouxte les départements de la Dordogne et du Lot-et-Garonne, et présente, de ce fait, un terroir très particulier dans le Bordelais, composé d’argilo-calcaire avec une très forte teneur en argile, ce qui explique en partie la puissance des vins qui y sont produits. La superficie de la propriété est de 153 ha. Le vignoble est concentré sur 63 ha, plantés sur les parcelles les mieux exposées du domaine. Ample et savoureux, ce Bordeaux Supérieur cuvée Raphaël 2012 (70% Merlot, 15% Cabernet-Sauvignon et 15% Cabernet franc), est unbeau vin, aux arômes persistants de petits fruits noirs mûrs avec des notes de cannelle, un vin structuré, d’excellente évolution. Le 2011, généreux, est ferme, très parfumé, et marie élégamment une finesse tannique à une rondeur persistante.  Le Bordeaux Supérieur 2012, très équilibré, au nez de cerise, d'épices et d’humus, est riche en couleur comme en matière, de charpente élégante. Excellent Bordeaux blanc sec 2014 (70% Sauvignon blanc, 15% Sémillon et 15% de Muscadelle), où l’on retrouve des nuances de citron et de narcisse, tout en bouche, très agréable comme le Bordeaux Clairet, légèrement épicé, avec ce nez de fleurs fraîches, associant nervosité, suavité et une belle finale. Vous aimerez ce Bordeaux Supérieur cuvée Raphaël 2011, un vin riche et généreux, ferme, à dominante de pruneau et de cannelle, qui marie élégamment une finesse tannique à une rondeur persistante, d'excellente évolution. Le 2010 est tout en bouche, avec des notes caractéristiques de fruits noirs et d'épices, très bien élevé, de garde. Le Bordeaux Supérieur 2011, bien classique du millésime, dégage des notes complexes de mûre et d'humus, aux tanins ronds, de bouche charnue comme il le faut. Excellent Bordeaux Clairet 2013, légèrement épicé, de robe légère, avec ce nez de fleurs fraîches, associant nervosité, suavité et une belle finale au palais. Joli Bordeaux blanc sec 2013, floral, harmonieux, un vin qui sent bon la narcisse et les fruits mûrs, souple et frais.

Directeur : Richard Curty
BP 57
33220 Ligueux
Téléphone :05 57 46 04 17
Télécopie :05 57 46 42 80
Email : info@parenchere.com
Site personnel : www.parenchere.com

Château LAFARGUE


Une propriété menée par Jean-Pierre Leymarie, ancien maraîcher, qui s’est passionné pour son cru, le développant petit à petit. La propriété compte aujourd'hui 18,35 ha : presque 16 ha en rouge et 2,5 en blanc. Les vignes ont une moyenne d'âge de 20 à 25 ans. Le vignoble est planté en Cabernet-Sauvignon, Merlot, Cabernet franc et Petit Verdot pour les rouges, Sauvignon et Sauvignon gris pour les blancs. Cela donne ce Pessac-Léognan cuvée Prestige rouge 2012 (Sélection de vieilles vignes, faibles rendements, vendanges manuelles à maturité optimale, critères phytosanitaires rigoureux), avec un nez de fruits noirs et d’humus bien prononcé, aux tanins très bien équilibrés, de bouche corsée et soyeuse, aux notes de mûre et de poivre, un vin d’excellente évolution. Le Pessac-Léognan rouge classique 2012, est plus souple, charmeur, aux tanins amples, avec ces nuances de prune et de griotte, légèrement épicé. Le Pessac-Léognan cuvée Alexandre blanc 2012, séduisant, au nez concentré où dominent les fruits et les petits fruits secs, d’une belle longueur au palais, est à déboucher sur une volaille à la crème.

Jean-Pierre Leymarie
5, Impasse de Domy
33650 Martillac
Téléphone :05 56 72 72 30
Télécopie :05 56 72 64 61
Email : contact@chateau-lafargue.com
Site personnel : www.chateau-lafargue.com

CHATEAU LA GALIANE


Le Château La Galiane doit son nom au Général Anglais "Galian" qui depuis ce lieu commandait les troupes anglaises pendant l'occupation de l'Aquitaine au XVe siècle. Exploitation familiale depuis plusieurs générations, sa superficie de 5 hectares plantée de 45 % de Merlots, 50 % de Cabernets Sauvignons et 5 % de Petits Verdots présente un parfait équilibre, très classique et traditionnelle de l'appellation Margaux. Le vignoble est réparti sur des croupes de fines graves. Cultivé de père en fils, les vins de La Galiane ont une belle couleur rubis et sont finement bouquetés, très harmonieux et suave en bouche avec des tanins fins et élégants, ces vins possèdent une belle aptitude au vieillissement. Château Charmant possède des ceps de vigne centenaires et le vignoble de 5 hectares est implanté sur des croupes de fines graves à galets abondants et labouré. les vendanges sont faites à la main, la cuvaison est longue afin d'extraire tous les parfums et le vin est élevé en barriques durant 12 mois. Le Château Charmant produit un vin coloré, aromatique, très complexe et élégant, parfaitement équilibré, charpenté et souple à la fois qui s'épanouit superbement en vieillissant.

Christiane Renon

33460 Soussans
Téléphone :05 57 88 35 27
Télécopie :05 57 88 70 59
Email : chateaulagaliane@vinsdusiecle.com
Site : chateaulagaliane


> Nos dégustations de la semaine

Château FONBADET


À la tête des Deuxièmes Grands Vins Classés. Charmante, mon amie Pascale Peyronie, aux côtés de son père, Pierre, perpétue la tradition familiale avec talent et passion. Elle s’attache à élever un grand vin racé, de grande évolution. Leur objectif est toujours qualitatif, et les travaux réalisés (chai, salle de réception...) ne viennent que conforter leur façon d’être, de recevoir, en réservant un accueil exceptionnel.
Fonbadet est l’une des dernières propriétés familiales, et sa situation très privilégiée, au cœur des grands crus renommés, en fait un “petit diamant” où l’on sait associer talent et convivialité, respecté et recherché par un bon nombre d’amateurs. Élégante demeure du XVIIIe siècle entourée d’un grand parc, le Château Fonbadet est situé sur la commune de Pauillac. Le vignoble a une superficie de 20 ha. L’âge moyen des vignes est de 50 à 60 ans, les vendanges bien sûr manuelles, et l’encépagement est classique des grands Vins de Pauillac (60% de Cabernet-Sauvignon, 20% de Merlot, 15% de Cabernet franc et 5% de Petit Verdot et Malbec).
Grand coup de cœur pour son Pauillac 2011, de bouche puissante et dense, aux nuances de framboise cuite, d'humus et de réglisse, d'une structure très soutenue, charnu, d'une finale complexe. Le 2010, un grand vin où la complexité s’allie à la distinction, de couleur rouge profond aux reflets violets, aux tanins enrobés par le fruit, avec des nuances de cassis et d’épices, ample et bien corsé, de belle garde. Superbe 2009, qui réunit concentration aromatique et souplesse en bouche, marqué par ces senteurs très spécifiques de fumé, avec ces nuances de groseille et de truffe, aux tanins soyeux, charnu comme il se doit, de belle garde. Le 2008 est de couleur foncée, aux notes de fruits rouges bien mûrs (griotte, framboise...), un vin aux tanins très équilibrés, de bouche pleine, de belle garde. Le 2007 est structuré, très élégant, de bouche ample, tout en arômes, aux connotations de mûre et de griotte, un joli vin corsé, aux nuances d’épices en finale, aux tanins harmonieux mais amples à la fois, un vin de bouche soyeuse, idéal sur un carré d'agneau rôti aux courgettes et tomates farcies. Beau 2006, ample, de couleur intense, racé, aux tanins riches et bien équilibrés, aux connotations de cassis, de mûre et de poivre, tout en bouche, rond et velouté, prometteur. Grand 2005, avec beaucoup de matière, au nez subtil où dominent les petits fruits cuits et la réglisse, mêlant richesse et souplesse des tanins, concentration et subtilité aromatique, avec ce côté charnu très caractéristique et tout en charme.
Le Second Vin, l’Harmonie de Fonbadet 2011, finement bouqueté, est vraiment excellent, à la robe rubis, au nez de fruits rouges mûrs (cassis, fraise des bois), avec des tanins ronds. Tout en nuances, le 2010, charnu, de belle robe soutenue, ample en bouche, au nez légèrement épicé, avec des notes de groseille et de cassis, aux tanins fondus mais structurés à la fois, est très charmeur, de très bonne évolution comme le 2009, excellent aujourd’hui, mêlant structure et finesse, de belle robe intense, très équilibré, très parfumé (épices, groseille...), un vin riche et corsé. Beau rapport qualité-prix-plaisir (25 à 41 € environ). 

Pierre et Pascale Peyronie

AUTRÉAU-LASNOT


L’exploitation est familiale, les deux frères, Fabrice et Florent continuent de la développer avec l’extension cette année des caves et de la cuverie. Fabrice s’occupe de la vinification et Florent est plus spécialisé dans le travail de la vigne. Par souci de l’environnement depuis plusieurs années, la tenue du vignoble évolue vers la lutte raisonnée.
Ce Champagne Prestige Millésimé 2006, tout en charme, est savoureux, typé par l’élégance du millésime, au nez de petits fruits frais (citron), très bien équilibré en acidité, de bouche suave, une cuvée distinguée et harmonieuse (19,25 €). Le réserve brut est une cuvée charpentée, harmonieuse en bouche, tout en fraîcheur aromatique, de mousse légère, très florale (13,10 €). Le brut rosé est tout en bouche, très fruité, très caractéristique, tout en arômes (groseille mûre), riche et complexe (14,75 €). Joli brut Carte d’Or, assemblage classique des trois cépages, riche, avec en bouche des notes d’épices et de fruits frais (citron), tout en nuances, tout en finale (15,15 €). Goûtez la Carte Bleue brut, Pinot Meunier, avec cette nervosité équilibrée, de bouche aux notes de tilleul, de robe dorée, au nez d’amande (12,75 €). Le rosé demi-sec les Perles d’Amorine, finement acidulé, au nez de framboise et de groseille, alliant élégance et vinosité, de mousse abondante, idéal sur une viande blanche (15,15 €).

Domaine Pierre MAREY et Fils


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Éric Marey veille avec amour sur ce très joli vignoble de 11 ha. Les Vins sont élevés en fûts de chêne et sont suivis par un laboratoire durant toute leur évolution. Les Vins sont majoritairement vendus au domaine auprès d’une clientèle fidèle de particuliers, et le reste est expédié à la restauration, à des caves à vin, en France comme à l’étranger.
“Pour faire un bon vin, il faut de jolis raisins : la première des choses, c’est donc de bien entretenir ses vignes, nous raconte Éric Marey. Je fais tous les travaux manuellement, cultive mes vignes en lutte raisonnée sur mes 11 ha, avec l’apport de compost pour enrichir les sols. Nous produisons moitié de Vins blancs et moitié de rouges dans les appellations, Villages, Régionales, Premiers Cru et Grands Crus.
Mes vignes sont plantées sur des collines et bénéficient d’exposition sud, sud-est et sud-ouest, c’est l’idéal. L’âge moyen est de 35 ans. Notre terroir est très calcaire, argilo-calcaire, aussi. Il n’y a que 40 cm de terre végétale, ensuite c’est la roche et ses minéraux qui donnent toute la complexité à nos Vins. Toutes nos vignes sont en coteau, c’est parfait pour le drainage, par contre, l’érosion au moment des gros orages nous oblige à remonter la terre bien souvent...
Actuellement, nous proposons les 2011 en Pernand nous avons l’appellation régionale Bourgogne, le Pernand Vergelesses, “les Belles Filles”, les “Suchots” et Corton.
Nous vendons les blancs 2012, nous avons fait de petites récoltes et les Vins se réservent déjà, les caves vont être vides !
Pour les blancs 2012, la floraison ne s’est pas déroulée comme prévu... coulure et millerandage, résultat : de petits raisins soit moins 40%. A la dégustation, les Vins sont délicieux, bien concentrés grâce aux petits volumes, on a vendangé tard, le 25 septembre, et avions une belle maturité. On retrouve beaucoup d’arômes primaires dans ce millésime. Des notes d’agrumes rafraîchissantes pour les Vins blancs, une bonne acidité qui va leur permettre de bien vieillir même s’ils sont déjà agréables dans leur jeunesse. Beaucoup de gras, grand équilibre, belle longueur même dans l’appellation Villages. Les Grands Crus sont sublimes mais j’en aurai très peu.
Nous avons beaucoup de chance avec la série des millésimes 2009, 2010, 2011 et 2012, que de bonnes années. Pour les différencier je dirais que les 2012, en rouges, sont des Vins qui peuvent se garder, ils en ont le potentiel mais ils sont déjà très agréables dans leur jeunesse grâce à leur fruité. C’est d’ailleurs toujours mon objectif, je privilégie le fruit, les Vins soyeux. Je pratique la macération à froid pendant 5 jours pour extraire les bons tanins, je n’aime pas les tanins trop secs. L’élevage se fait en barriques pour les Vins blancs, un an environ, et pour les rouges, 14 mois pour les Villages et au moins 18 mois pour les Grands Crus. Tout est fait en fûts avec une partie de fûts neufs, pour les Villages cela représente 30% dans des barriques de deux ou trois Vins, et pour les Grands Crus cela représente 40% de fûts neufs. J’ai 4 tonneliers qui me fournissent, surtout des fûts provenant de chênes de l’Allier et de la Nièvre.
En 2013, nous avons grêlé le 23 juillet, récolte moyenne entre les blancs et les rouges c’est moins 60%, les caves se vident...
Je fais le vin comme je le sens, j’aime la finesse et l’élégance avec un maximum de gras. Mes Vins n’ont pas de robe trop foncée, je ne veux rien forcer, on pourrait le faire à la vinification mais après, les tanins sont durs, ce n’est pas le style de nos grands Vins Bourguignons, on les dénaturerait ! Ce n’est évidemment pas mon but, j’aime les Vins équilibrés qui respectent le terroir, je veux le retrouver dans mon verre.”
On le comprend et on acquiesce en savourant ce splendide Corton-Charlemagne Grand Cru 2012, d’une grande complexité aromatique où l’on retrouve des nuances de noix, de citron et de pêche, de bouche puissante avec ces notes de fumé bien spécifiques, un grand vin qui associe la fraîcheur à l’élégance, de robe brillante et limpide, très typé, dont la minéralité conviendra avec les crustacés, notamment. Très beau 2011, qui allie la fraîcheur à la richesse, de belle robe brillante et limpide, de bouche savoureuse avec des nuances de miel et de pêche mûre, un grand vin comme ce 2010, d'une très belle harmonie, très élégant, aux nuances subtiles de pomme et de fruits secs, suave, riche en bouche (poire, aubépine, pain grillé…), d'une grande ampleur. Le 2009 est gras, aux connotations de fleurs, d'épices et de fruits cuits, un vin de bouche suave, ample, chaleureuse et d'une très longue finale, de belle évolution.
Le Corton Grand Cru 2012 est superbe, très racé, coloré et charnu, très bien élevé, de belle robe soutenue, qui développe des arômes de truffe et de griotte, aux tanins enrobés, classique comme on les aime, d’une belle couleur profonde, d’un parfait équilibre, encore jeune mais déjà très savoureux. J’ai toujours un faible pour ce 2011, avec ces senteurs subtiles de griotte et d'humus, qui associe puissance et distinction en bouche, bien élevé, aux tanins présents et souples à la fois. Le 2010, remarquable, est intense et chaleureux, charpenté, aux connotations de truffe et de griotte mûre, tout en bouche. Beau 2008, au nez dominé par les épices et les petits fruits rouges à noyau, fondu en bouche, avec des saveurs de griotte, de violette et de musc, un vin riche, typé, ample, qui poursuit sa belle évolution.
Le Pernand-Vergelesses Premier Cru Sous Frétille blanc 2012 est rond, très équilibré, fin et riche à la fois, de bouche persistante, d’une grande complexité aromatique (amande, pêche). Joli Pernand-Vergelesses blanc 2011, de bouche persistante et très harmonieuse, avec des nuances délicates de pêche blanche et de narcisse. Beau Pernand-Vergelesses Premier Cru Les Fichots rouge 2011, distingué, aux nuances d’agrumes et d’amande grillée, alliant finesse et persistance, un vin gras et nerveux à la fois, suave et persistant. Dans la lignée, ce Pernand-Vergelesses Les Belles Filles rouge 2012, de couleur rubis, au nez légèrement épicé, aux tanins qui commencent à peine à se fondre, très équilibré, riche et charnu, et un Savigny-lès-Beaune rouge 2012, qui sent bon la groseille, le pruneau et l’humus, bien charpenté, tout en saveurs au palais, parfait avec un magret de canard au poivre vert.

Éric Marey

> Les précédentes éditions

Edition du 07/04/2015
Edition du 31/03/2015
Edition du 24/03/2015
Edition du 17/03/2015
Edition du 10/03/2015
Edition du 03/03/2015
Edition du 24/02/2015
Edition du 20/02/2015

 



COLLET


BARON ALBERT


Domaine de POUYPARDIN


Château REDORTIER


Domaine LAFRAN-VEYROLLES


AUVIGUE


Domaine MORTET Père et Fils


Charles HEIDSIECK


Domaine la CROIX CHAPTAL


Château LAROQUE


Château CERTAN de MAY de CERTAN


Château HAUT-CALENS


Clos RENÉ


Domaine du BOURG NEUF


SIMART-MOREAU



CHATEAU VALGUY


CHATEAU MACQUIN


DOMAINE DE L'AMAUVE


CHATEAU HAUT-SAINT-CLAIR


CHATEAU HOURBANON


DOMAINE DE LA RENAUDIE


DOMAINE TROTEREAU


DOMAINE DE LAUBERTRIE


DOMAINE DE LA GUILLOTERIE


DOMAINE LES TERRES DE MALLYCE


CHAMPAGNE LIONNEL CARREAU


DOMAINE CRET DES GARANCHES



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales